Ouverture d’un garage automobile en Belgique

Vous avez toujours été passionné par les voitures et aujourd’hui vous souhaitez transformer votre passion en métier ? L’ouverture de son propre garage automobile est une étape importante dans une carrière, il est donc nécessaire de bien vous renseigner.

Dans ce guide nous allons parcourir toutes les étapes à suivre pour ouvrir votre garage en Belgique et attirer vos premiers clients.

Étape 1 : Décidez quel type de garage vous souhaitez ouvrir

Décidez quel type de garage

Tout d’abord vous devez choisir le type de garage que vous souhaitez ouvrir. Deux choix s’offrent à vous, ouvrir un garage franchisé ou un garage standard.

Lorsque votre décision est prise et que vous avez conscience des avantages et des inconvénients qu’offrent ces deux possibilités, penchez-vous sur les services que vous proposerez.

Il serait judicieux de vous différencier de vos concurrents locaux en ciblant des services plus spécifiques en plus de la mécanique traditionnelle. L’entretien des véhicules hybrides ou électriques représente une belle opportunité par exemple.

Étape 2 : Établissez votre business plan

Business Plan

Les garages automobiles sont un secteur d’activité très actif en Belgique et aussi longtemps que nous conduirons des voitures la demande pour la réparation continuera d’exister.

Même si aujourd’hui les voitures hybrides et électriques sont en plein essor, elles nécessitent également un entretien mécanique.

Quand on sait ça, on comprend tout de suite que la mécanique automobile est un secteur concurrentiel et qu’il est donc primordial d’effectuer une étude de marché avant d’ouvrir votre propre garage en Belgique. 

Voici les points à prendre en compte : 

  • Dans quelle région souhaitez-vous ouvrir votre garage ?
  • Combien y a-t-il d’habitants dans la région ?
  • Combien de garages sont déjà ouverts à proximité ?
  • Quels sont leurs tarifs ?
  • Quels sont les clients qu’ils visent ?
  • Sont-ils spécialisés dans certaines marques automobiles ?
  • Quels sont les services qu’ils proposent ?
  • Quelle est leur réputation ?
  • Comment attirent-ils leurs clients ?

Une fois que vous avez répondu à ces questions, vous pouvez vous lancer dans la réalisation du business plan.

Vous devez prendre en compte vos spécialisations, votre budget d’investissement, vos apports personnels, la taille de votre garage, le nombre d’employés que vous engagerez mais surtout la rentabilité de votre garage.

Étape 3 : Trouvez l’emplacement parfait

Trouver l'emplacement

Pour pouvoir ouvrir votre garage en Belgique il faut commencer par trouver l’emplacement parfait. L’emplacement est très important et aura un impact considérable sur votre succès.

Généralement les garagistes s’installent dans les centres-villes, les zones industrielles et aux abords des grands axes routiers. Si votre garage est isolé et que vous n’offrez pas d’avantages concurrentiels, les clients ne seront pas prêts à se déplacer jusqu’à vous.

A contrario, si vous repérez une petite ville où aucun garage n’est présent, vous pourriez réaliser une excellente opération en ouvrant votre établissement à cet endroit. Il devrait y avoir une forte demande et de nombreux clients feraient appel à vos services notamment pour économiser du temps et de l’argent en déplacement.

Étape 4 : Créez la structure juridique

Structure Juridique

En Belgique, une entreprise a besoin d’un statut pour être en règle. Généralement, les garages optent pour une société à responsabilité limitée connue également sous le nom de SRL.

La particularité de la SRL est qu’elle doit compter deux associés sauf si vous décidez de vous lancer seul dans cette belle aventure et que vous optez donc pour une SRL unipersonnelle.

Une fois votre décision est prise, il est temps de passer à la rédaction des statuts que votre société devra comporter :

  • La forme sociale : ici, SRL ;
  • La durée de l’entreprise : vous pouvez inscrire 99 ans au maximum ;
  • La dénomination sociale ;
  • Le siège et l’objet social ;
  • Le montant du capital social ;
  • Le nombre de parts sociales et leur répartition entre associés ;
  • L’évaluation des apports respectifs des associés ;
  • Le dépôt de fonds des apports numéraires ;
  • La date de clôture de l’exercice.

Et comme on est pas spécialisé dans création de structure d’entreprise, on s’est renseigné et on a trouvé un article assez complet qu’on vous partage juste ici.

Étape 5 : Achetez de l’équipement

Acheter de l'équipement

L’achat de votre équipement sera certainement un des coûts les plus importants (comptez entre 100 000 et 150 000 euros) dans l’ouverture de votre garage en Belgique (et même au-delà de nos frontières si vous souhaitez un jour vous étendre à l’international).

Lorsqu’on est un jeune garagiste, il existe une solution moins onéreuse qui est la location d’équipements. C’est une option qui pourrait vous dépanner dans un premier temps.

Il est important de vous préciser qu’il est impératif de choisir un matériel de qualité et performant afin de garantir une certaine qualité de service que vous proposerez à votre clientèle.

Nous vous avons préparé une petite liste non exhaustive du minimum que vous devrez posséder à l’ouverture du garage :

  • Des équipements de protection individuelle et collective ; lunettes et gants de protection, casques, tabliers isolants…
  • De l’outillage traditionnel : les boîtes à outils, les postes de soudures, etc.
  • Un équilibreur électronique ;
  • Un pont élévateur ;
  • Des bancs électroniques ; pour réaliser le diagnostic, le réglage, le contrôle de fonctionnement, de performance mais aussi de sécurité de chaque modèle de véhicule ;
  • Des logiciels de détection de pannes : ils sont différents pour chaque marque et peuvent être vendus très chers.
  • Plusieurs appareils de réglage ;
  • Des objets de signalisation et de condamnation de la zone de travail ; plaques et rubans de signalisation, barrières d’intervention, condamnateur de prise électrique…
  • Un compresseur.

Étape 6 : Choisissez vos fournisseurs

Choisir ses fournisseurs

Dans le secteur de l’automobile, ce n’est pas les fournisseurs qui manquent. Afin de faire le bon choix quand vous devrez choisir votre ou vos fournisseurs, nous vous avons préparé quelques conseils. Les caractéristiques importantes que vous devrez retrouver chez eux sont la fiabilité et la confiance.

Le premier point d’attention est la disponibilité des pièces, il va sans dire que lorsque vous vous engagerez auprès d’un client en lui communiquant une date ou un délai pour sa réparation automobile vous serez tenu de le respecter. Assurez-vous donc que le fournisseur que vous allez choisir a suffisamment de stock et à les épaules assez solides pour vous fournir les pièces en tout temps.

Le second point d’attention est inévitablement le prix. Comme dans tout et comme depuis toujours, l’argent est le nerf de la guerre et sera un des points clés dans votre choix. Consultez les prix des pièces sur internet et rendez-vous dans les grossistes de votre région afin d’avoir une vue d’ensemble des prix pratiqués sur le marché. Attention toutefois à ne pas vouloir collaborer avec le fournisseur le moins cher à tout prix. Il est parfois préférable de payer un peu plus cher mais d’avoir un service de top qualité (cette note pour s’appliquer également avec vos propres clients.)

Enfin, le dernier point auquel vous devrez porter attention est la réputation du fournisseur en question. Certains fournisseurs sont inscrits auprès des organismes et des associations du secteur automobile, ça représente déjà un signal positif pour vous. Ensuite, consultez les avis sur Google ou Facebook des fournisseurs et sollicitez vos confrères garagistes avec qui vous entretenez de bonnes relations.

Étape 7 : Attirez vos premiers clients

Attirer des clients

Une fois que vous aurez passé les 6 étapes précédentes avec brio, il vous en restera une des plus importantes et des plus passionnantes dans l’ouverture de votre garage automobile en Belgique : attirer vos premiers clients.

Pour ce faire, nous avons regroupé plusieurs points sur lesquels nous vous conseillons de vous pencher lorsque vous allez ouvrir votre garage.

Note conseil numéro un : utilisez le marketing en ligne.

La société actuelle étant essentiellement axée sur internet, vous devrez être présent rapidement et acquérir une certaine notoriété aux yeux des différents moteurs de recherche.

Google étant le plus connu et le plus important car il regroupe plus de 94% des recherches effectuées par les internautes. Pour être visible sur Google, plusieurs possibilités s’offrent à vous et sont généralement compatibles entre elles.

La première façon d’apparaître sur Google et celle à laquelle on pense souvent en premier est de créer votre propre site internet soit vous-même en utilisant des outils de création de site web (WordPress, Wix,…) soit en passant par une agence (attention aux prix parfois excessifs).

Une fois votre site opérationnel, il faudra le positionner sur la page de résultats que vous souhaitez cibler (exemple: garage automobile à Bruxelles) ce qui peut s’avérer très compliqué quand on sait que pour la recherche que nous avons utilisé en exemple il y a plus ou moins 9 millions de résultats. Vous l’aurez compris, cette première option est fastidieuse mais nous vous donnerons des conseils et nous vous assisterons afin de vous positionner sur Google.

La seconde option est de collaborer avec une plateforme spécialisée dans votre domaine et déjà bien implantée sur le marché ainsi que sur les moteurs de recherche. Un site comme bolid vous permettra d’être présent dès le lancement de votre activité et de disposer d’une bonne visibilité le plus rapidement possible. Et c’est ce qui compte quand on est nouveau sur le marché, non ?

Étape 8 : Engagez une équipe d’employés talentueux

Recruter des mécaniciens

Après l’ouverture de votre garage automobile en Belgique et l’acquisition de vos premiers clients viendra le moment d’agrandir votre équipe. Du moins, c’est ce que nous vous souhaitons.

Se lancer dans un processus de recrutement prend du temps et vous demandera de l’énergie pour dénicher la ou les perles rares qui rejoindront votre équipe.

Si vous ne savez pas par où commencer, rendez-vous dans les écoles voisines qui proposent des cours de mécanique. En procédant de cette façon, vous pourriez engager un apprenti et ainsi économiser de précieux euros dans les premières années de votre ouverture.

Si vous êtes plutôt partisan de la garantie et du savoir-faire alors partagez directement des offres d’emplois sur les sites appropriés ou collaborez avec une agence de recrutement.

Nous conseillons toujours à nos jeunes garagistes de trouver l’équilibre entre novice et expert au sein de leur équipe.

Étape 9 : Restez à la pointe de l’évolution technologique

Rester à la pointe des technologies

Vous n’êtes pas sans savoir que dans notre société actuelle, la technologie et le monde de manière plus générale évoluent à grande vitesse.

Il est donc primordial de toujours garder à l’esprit de se tenir informé et de suivre minutieusement les nouveaux changements afin de conserver une qualité de service et un service client au top.

Être à la pointe au niveau technologique est un véritable avantage concurrentiel et pourra vous permettre de vous démarquer de vos concurrents.

Vers une ouverture de votre garage automobile réussie

Que vous soyez totalement novice en matière de réparation automobile ou un mécanicien expérimenté, si vous avez suffisamment d’esprit d’entreprise et que vous suivez ces étapes, vous devriez être sur la bonne voie pour ouvrir un garage de réparation automobile prospère.

Avatar for Gabriel Sebag

Cet article vous a été bricolé par

Gabriel Sebag

Le 13/04/202210 minutes de lecture

Mécanicien
Vous êtes garagiste ?

Rejoignez bolid, le 1er comparateur de garages en Belgique. Améliorez votre visibilité en ligne et recevez des rendez-vous en fonction de vos besoins.

En savoir plus